ANDRÉ FERTIER – Clivage

 
1976
Gratte-Ciel – ZL 37024
Jazz Fusion
Prix: 30 à 40€
 

André Fertier, artiste méconnu du grand public, alors que nous lui devons tant. Cet homme a signé trois albums avec, ce qui sera plus tard son groupe, Clivage

  1. Clivage – 1976 
  2. Mixtus Orbis – 1978
  3. Kassiopee – 1984

Aujourd’hui nous parlerons du tout premier, Clivage. Album sorti initialement en 1976, ce disque sera réédité et renommé Regina Astris ( du nom de la deuxième chanson du disque ), peu de temps après. Mais pourquoi a t-il été renommé vous demandez-vous ? Tout simplement parce que Fertier utilisera le nom de Clivage pour baptiser son groupe entre le deuxième album sorti en 1978 et cette réédition, certainement sortie peu de temps après Mixtus Orbis.

Les musiciens accompagnant André Fertier sont des génies purs et simples ! Tout, dans les quatre chansons que comporte l’album, nous prouve qu’il s’agit d’experts musicaux purs et simples. Les sillons de ce disque sont imprégnés d’une volupté que je n’ai jamais retrouvée chez nul autre. Ce vinyle est un voyage ! En l’écoutant vous quitterez votre siège pour aller vous promener dans des chemins verdoyants tantôt orientaux tantôt jazz ou même un brin classique, mais toujours plus planant à chaque seconde où l’on s’enfonce dans cet univers à part. Tous les instruments, que ce soit la contrebasse, en passant par le saxophone pour aller jusqu’aux tablas sont ici d’une justesse harmonique extraordinaire, chaque son fait son apparition telle une musique de conte ou la poésie arrive par moment à se mêler avec brio à la mélancolie. Les musiciens, ou devrais-je même dire maîtres, sont dans une communion sensationnelle qui doit toucher au mystique et tout ça retombera sur vous cher auditeur ! En achevant l’écoute des deux faces il y a des risques que, comme moi,  vous soyez touchés par la grâce.

2016-02-27 (1)

Toute la musicalité d’une musique française en recherche d’identité est là. A une époque où les groupes rock fusion tels que Magma règnent en maîtres, la musique d’André Fertier et ses musiciens débarque en enfonçant la porte déjà entrouverte par bon nombre d’expérimentations sonores, pour bousculer encore un peu plus les codes musicaux. Avec Clivage, le génie Fertier a érigé un véritable monument et c’est en l’écoutant que vous ferez un pèlerinage au pays que l’on appelle Musique.

Je vais conclure cette chronique par quelques mots pour parler de l’objet en lui même. Là aussi tout est magnifique, le design de la pochette aux vives couleurs psychédéliques attire l’œil en un instant et nous laisse déjà présager du contenu hautement hallucinogène de l’album. De plus la pochette bénéficie d’un glaçage recto / verso, ce qui n’est plus monnaie courante dans les années 70. Niveau sonore c’est là aussi un enchantement, le mixage est précis et incisif, vous ressentirez chacune des notes au plus profond de votre personne. 

Fertier - Clivage
Album : Fertier - Clivage

4 images
Voir l'album

 

 André Fertier – guitare / clavier
Jean Pierre de Barba – saxophones
Claude Duhaut – contrebasse
Mahmoud Tabrizizadeh – violon / santour
Armand Lemal – percussions
Patricio Villaruel – tablas
 
  • A1 Moving Waves – 10:30
  • A2 Regina Astris – 12:20
  • B1 Mama Swat – 11:50
  • B2 Tabarkha – 5:00

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Kpopinfo |
Hardrockvintage |
Rapoldschool |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lagazetteanono
| Noschansonscm
| Johnny Bootlegs